Quel avenir pour la voiture connectée ?


La voiture connectée: pour qui?

De nombreux conducteurs préfèrent rester dans les voitures classiques, voitures avec conduite normale, sans aucune autre fonctionnalité, compliquée ou pas, liée à l’évolution technologique, plutôt que d’apprécier le concept de la voiture connectée. Pour ces derniers, en effet ils ne veulent pas prendre le moindre risque quant à l’adoption d’une voiture connectée, de peur qu’ils ne sachent pas en prendre soin,ou de peur d’oublier certaines techniques spécifiques liées à cette révolution de l’automobile, ou seulement de peur de ne pouvoir réparer les dégâts si cela devait un jour se présenter. Bref, les risques sont élevés par rapport à l’envie. D’autres conducteurs par contre, sont passionnés de la nouveauté, et n’attendent que de conduire une voiture qui puisse communiquer avec eux. En d’autres termes, leur relation avec la voiture connectée ne peut qu’être bénéfique pour eux.

L’avenir de cette technologie innovante menace la vie humaine

Il y a bien une bonne raison de se méfier de l’évolution de la technologie si l’on ne sait pas exactement ce qu’elle pourrait engendrer plutard. En effet, la voiture connectée est sans doute capable de répondre aux attentes de ses conducteurs, de signaler les dysfonctionnements techniques ou mécaniques, d’avertir les conducteurs dans leur vitesse de conduite, mais surtout de conseiller ces derniers pour le bon déroulement de leur conduite en général. Toutefois, la conception d’une voiture connectée est risquée, dans le sens où de fausses alertes pourraient nuire à l’état psychologique du conducteur et encore pire nuire à sa vie. On se contente du sonfort et de la sécurité qu’offre la voiture connectée mais derrière ces avantages se cachent les conséquences de la révolution de l’automobile. En tout cas, il appartient à chacun de choisir s’il veut ou pas tenter l’expérience, ou d’éviter une mauvaise aventure.